Entourée de verts pâturages et surplombée par les cimes enneigées visibles de la ville, Douchanbé est une ville agréable construite autour de parcs, de lacs et de fontaines.

C’est le centre politique, économique, culturel et administratif, la capitale du Tadjikistan, ville moderne et verdoyante à la végétation luxuriante. Douchanbe (qui jusqu’en 1961 s’est appelée Stalinabad) se trouve en pleine vallée du Hissar à plus de 800 mètres d’altitude. Au nord et à l’est, elle est dominée par la chaine du Hissar et ses sommets enneigés. Ce massif montagneux s’étale sur les deux rives de la rivière Varzob (dans les limites de la ville). Les quelque cent-vingt glaciers situés en amont du Varzob créent un microclimat favorable dans les défilés montagneux et les environs de Douchanbé. Il arrose généreusement d’eau potable et irrigue les vergers et les prairies. Les gorges sont très pittoresques et incitent à la détente et c’est à cet endroit que les visiteurs de tous les pays se retrouvent pour partir en excursion ou profiter de leurs loisirs.

En raison de la proximité des montagnes, les habitants de la capitale peuvent apprécier une légère brise et une petite fraicheur vespérale pendant les périodes chaudes de l’été. Le climat de Douchanbé se caractérise par son climat continental avec des étés chauds et secs et des hivers frais et humides. Le meilleur moment, c’est l’automne, chaud et sec, la saison des récoltes.

Paradoxalement, Douchanbé la moderne est aussi une ville ancienne, riche d’une histoire séculaire malgré sa jeunesse (90 ans). Archéologues, ethnographes et historiens ne parviennent pas à déterminer son âge véritable et plusieurs fouilles ont permis d’exhumer toute sorte de trésors enfouis, pièces d’argent de l’époque des Sassanides, haches en cuivre à lame biseauté du 2e siècle avant J.C., superbes boucles d’oreille habilement réalisées dans un alliage d’or et d’argent, un fragment de harnais de cheval en bronze et en or avec une image en relief de la tête du dieu grec Dionysos), qui prouvent qu’il y a environ 2 500 ans, l’endroit était déjà habité par des populations relativement développées dans les domaines culturel, artisanal et citoyen.

khatlon
Région de Khatlon

Nichée dans la partie méridionale de la chaine du Hissar-Alaï, la région de Kathlon abrite six villes, Kourgan Tioube, Kulob, Norak, Danghara, Sarband et Piandj et vingt-et-un districts, Baljuvon, Bokhtar, Vakhsh, Vose, Danghara, Jami, Jilikul, Qabodiyon, Kulob, Kumsangir, Muminobod, Norak, Piandj, Rogun, Rumi, Sarband, Temurmalik, Farkhor, Mir Said Ali Hamadoni, Nosiri Khusrav, Khovaling, Khuroson, Shahritus, Shuroabad et Yavan. Elle a un climat de type continental et est alimentée principalement par le Piandj et le Vakhsh ainsi que le Muminobod, le Selburs et d’autres bassins fluviaux.

hujand
Région de Soghd

La région de Soghd, une des circonscriptions administratives du Tadjikistan, a été fondée le 27 octobre 1939 sous le nom de Léninabad. Le 10 novembre 2000, elle a été rebaptisée région de Soghd. Elle se trouve au nord du pays, dans la chaine du Tien Shan et du Hissar-Alaï et sa région septentrionale est occupée par la vallée de la Ferghana. La province est divisée en 14 districts : Ayni, Asht, Bobojon-Gafurov, Ganji, Jabbar-Rasulov, Zafarabad, Isfara, Istaravchan, Kanibadam, Kuhistoni-Mastchoh, Mastchoh, Pendjikent, Spitamen et Shahristan. Elle a pour centre administratif Khujand. Les villes principales sont Gafurov, Istaravshan, Isfara, Kairakum, Kanibadam, Pendjikent, Tabosharet Chkalovsk. Le climat de Khujand est continental. Les principales rivières sont le Syr-Darya et le Zeravchan. Le lac le plus grand et le plus connu c’est Iskanderkul mais on peut aussi citer Kairakum, Farhad, Kattasai et Daganasai.

gbao
La Haute Région autonome de Gorno Badakhshan

La Haute Région autonome de Gorno Badakhshan (GBAO) a été fondée en janvier 1925 par un décret du Comité exécutif central de l’URSS. Elle est bordée par le Kirghizstan au nord, la Chine à l’est et l’Afghanistan au sud-ouest. Elle s’étend sur 64 200 kilomètres carrés (soit 44,5 % du pays). Elle compte sept districts (Darvaz, Vanch, Rushon, Shughnon, Roshtkala, Ishkoshim et Murghob) et un centre urbain, la ville de Khorog.

dushanbe2
Les régions de subordination républicaine (RSR)

Il s’agit d’un groupe de régions comprenant treize districts du Tadjikistan central, qui s’étendent des frontières avec l’Ouzbékistan à l’ouest aux pieds du Pamir (GBAO) à l’est, au sud de la chaine du Hissar et plus à l’est à la frontière avec le Kirghizstan. Ces RSR sont : Varzob, Vakhdat (anciennement Kofarnikhon), Hisor, Jirgatal, Nurabad (anciennement Darband), Rasth (anciennement Gharm), Rogun, Rudaki (anciennement Leninskiy), Tavildara, Tojikobod, Tursunzade (anciennement Regar) et Faisabad.

Facebook95
Facebook
YouTube45
Instagram381